Bien être/Lifestyle

ASTUCES : Inhalations (aux huiles essentielles) contre le rhume

Nez qui coule, frissons, mal de tête… Pas de doute vous avez « attrapé » un rhume. Pour y remédier rapidement, pas besoin de médicaments. Des huiles essentielles et beaucoup d’eau suffisent !

Dès les premiers frimas de l’automne/hiver, c’est souvent la même rengaine. On a perdu l’habitude de porter un pull du coup on ne se couvre pas assez. Trop tard, le rhume est là. Cette infection virale, bénigne, peut se soigner très rapidement si on s’y prend dès l’apparition des premiers symptômes.

huiles-essentielles-naturopathie-lifestyle-fitskeen-medisite.jpg

Inhalations aux huiles essentielles

Il n’y a rien de plus agaçant que d’avoir le nez bouché et/ou qui coule à longueur de journée. Pour y remédier, une technique ancestrale et très simple : l’inhalation ! Et avec les huiles essentielles c’est encore mieux. Décongestionnante, l’inhalation humide de certaines huiles ­essentielles dégage et soigne les nez bouchés. Voici 4 recettes du Dr Jean-Michel Morel, président du Syndicat national de la phyto-aromathérapie.

#1 – INHALATION À L’EUCALYPTUS

L’huile essentielle (HE) d’eucalyptus radié, en décongestionnant les voies aériennes supérieures, facilite la respiration. Celle de lavande possède des propriétés anti-inflammatoires

Pour une inhalation, versez dans le bol d’eau chaude : 3 gouttes d’HE d’eucalyptus radié + 2 gouttes d’HE de lavande fine + 1 goutte d’HE de pin + 1 goutte d’HE de niaouli + 1 goutte d’HE de marjolaine.

#2 – INHALATION À LA MENTHE POIVRÉE

Si le rhume est associé à un problème de sinus, remplacez dans la recette n° 1 l’huile essentielle de marjolaine par celle de menthe poivrée. Astringente, elle permet de resserrer la muqueuse et, ainsi, de déboucher le conduit nasal. Attention, il ne faut en ajouter qu’une goutte, car elle est asséchante

#3 – INHALATION À LA MYRTE

Si le rhume est associé à une toux productive, remplacez le niaouli par le myrte, car il possède, au niveau du poumon, des propriétés anti-infectieuses et expectorantes.

#4 – INHALATION AU CYPRÈS

Si le rhume est associé à une toux sèche, remplacer l’huile essentielle de pin par celle de cyprès qui a des vertus anti-inflammatoire, antitussive et antispasmodique au niveau des bronches.

Attention tout de même, ces inhalations ne sont pas conseillées chez l’enfant de moins de 6 ans – moins de 12 ans pour certains –, chez la femme enceinte ou qui allaite, chez les asthmatiques et les personnes ayant des antécédents d’épilepsie ou de convulsions.

PRÉPARATION D’UNE INHALATION

  • Ajoutez les huiles essentielles dans un bol d’eau frémissante posé bien à plat sur la table.
  • Pensez à retirer lunettes ou lentilles si vous en portez. Puis, fermez les yeux ou couvrez-les avec un bandeau avant de vous pencher au-dessus du bol, une serviette sur la tête, de façon à respirer un maximum de vapeur.
  • Gardez la tête sous la serviette pendant une dizaine de minutes. En cas de gêne, arrêtez l’inhalation ! 

inhale_inhalation_airways_cold_rhume_fitskeen_medisite

Boire beaucoup d’eau

Inutile de vous gaver de paracétamol, d’ibuprofène ou encore de bouillon. D’après les experts (selon une enquête réalisée par le Huffington Post), la meilleure technique pour faire évacuer le virus, est de boire beaucoup d’eau. Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Et si vous pensez ne pas boire suffisamment, prenez une bouteille d’eau (1L minimum) avec vous. Vous pouvez aussi opter pour le thé qui vous fera en plus, éliminer les toxines présentes dans votre corps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s