Actualités/Astuces/Bien être/Environnement/Lifestyle/Manger

La Ruche qui dit Oui ! (aux circuits courts)

Manger mieux, plus sainement, bio et en favorisant l’agriculture locale, le tout sans se ruiner. C’est possible. Grâce à l’initiative de La Ruche qui dit Oui!, une plateforme web qui favorise la consommation de produits locaux en facilitant les circuits-courts.

Toulouse et Paris 10 en 2011 puis Strasbourg, Paris 13 et Paris 18, Royan, Bordeaux, Tours, Narbonne, Caen, Nîmes, Rennes, Annecy, Lyon… Au fil des mois (et des années) les Ruches se sont développées un peu partout pour atteindre un réseau de plus de 850 Ruches aujourd’hui, dont 720 en France. Le concept : permettre au plus grand nombre d’accéder à une alimentation de qualité tout en soutenant une agriculture fermière, créatrice d’emplois et de bien-être social.

Mode d’emploi de la Ruche

La Ruche qui dit Oui! est un service web qui facilite les circuits courts. La plateforme de vente en ligne favorise les échanges directs entre producteurs locaux et communautés de consommateurs qui se retrouvent régulièrement lors de véritables marchés éphémères.

Chaque semaine, le Responsable diffuse en ligne une sélection de produits fermiers aux Membres de sa Ruche. Au préalable, chaque Producteur fixe librement le prix juste de ses produits et le minimum de commandes à atteindre pour les livrer. Les consommateurs ont 6 jours pour passer commande sur le site, de façon très simple en cliquant sur les produits convoités. Pas d’obligation, pas d’abonnement : chaque Membre de la Ruche est libre de commander ou non. La veille de la distribution, chaque Membre reçoit la liste complète de ses courses effectives et donc du montant débité.

Fruits, légumes, viande, fromage, laitages, pain, vin, miel… le choix des produits est large ! Et tout provient de productions se situant dans un rayon de 250 kilomètres de la Ruche.

la-ruche-qui-dit-oui-production-local-circuits-courts-bio-maison-collectif-manger-fitskeen

Favoriser les circuits-courts…

L’industrie agro-alimentaire gomme la complexité et la subtilité du vivant pour répondre à des objectifs économiques. Au détriment du goût et de la diversité, elle uniformise les espèces, impose des modes de production. Elle standardise les aliments, leur distribution, la forme des magasins et l’expérience du consommateur. Avoir l’ambition du « local », c’est accepter et favoriser la diversité : la diversité des productions agricoles, des espèces, des surfaces, des gestes, des lieux de distribution pour répondre à la diversité des êtres et de leurs besoins. Grâce à la technologie, la plateforme de La Ruche qui dit Oui! permet cette multiplicité et gère la complexité afin d’offrir du sur-mesure au plus grand nombre.

… pour soutenir l’agriculture locale

Pour mieux répondre aux besoins des producteurs, La Ruche qui dit Oui! les accompagne dans leur développement. Avec par exemple, le concours 13 Fermes d’avenir, qui permet de soutenir un projet agricole innovant dans chacune des nouvelles grandes régions de France. « Toutes les innovations proposées ont à coeur de réduire l’impact environnemental de l’agriculture, d’améliorer les conditions de travail, de rendre le métier d’agriculteur plus accessible, plus désirable aussi. » explique Guilhem Chéron, cofondateur de La Ruche qui dit Oui! 

25% des produits issues de cette agriculture locale est biologique. Les produits proposés sont essentiellement de la viande, des fruits et des légumes (respectivement 32,30% et 29,90%).

laruchequiditoui-produitslocaux-bio-collectif-manger-local-fitskeen

La Ruche, une vraie communauté sociale

La Ruche qui dit Oui! ne se contente pas de remplir les cagettes, elle nourrit aussi les esprits. Plusieurs outils participatifs ont été développés pour apporter de la pédagogie dans l’assiette, faire tourner les bonnes recettes, resserrer les liens entre les Producteurs et les consommateurs.

LES MURS DES RUCHES. Chaque Ruche dispose d’un espace de dialogue ouvert à ses Membres et à ses Producteurs. À l’instar des réseaux sociaux, chacun peut y poster ce qu’il souhaite, les compliments comme les reproches. Au fil du temps et des échanges, les problématiques des uns rejoignent les désirs des autres. Jusqu’à créer une véritable communauté connectée !

OUI! LE MAGAZINE. Comprendre le vrai prix des productions fermières, raconter la vie dans les champs, décrypter les étiquettes, dénicher les bons plans : le blog nourrit la ré- flexion de chacun en s’intéressant aux enjeux de l’agriculture, de l’alimentation et de l’économie collaborative.

#LAVIEENRUCHE. Membres, Producteurs et Responsables de toute la France partagent leurs recettes, trouvailles, produits et découvertes avec le hashtag #lavieenruche.

LES RÉSEAUX SOCIAUX. Plusieurs fois par jour, La Ruche qui dit Oui! adresse des infos nourrissantes à son réseau via sa page Facebook. Les autres réseaux sociaux actifs (Twitter, Google +, Instagram) alimentent chaque jour discussions, échanges et débats.

Trouvez une Ruche près de chez vous.  Rendez-vous sur https://laruchequiditoui.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s